Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Chambre des Demoiselles

Par une fin de journée d’octobre, en promenade avec ma sœur sur les hauteurs d’Etretat, là où la falaise se jette dans la mer, nous nous décidons à regagner mon véhicule. Nous profitons des derniers rayons du soleil qui balayent les vagues à l’horizon.
Le vent se lève, la mer s’agite de plus en plus. Nous longeons le bord de la falaise quand nous nous apercevons que seule la lune nous éclaire. 
L’endroit semble tout à coup lugubre quand des gémissements se font entendre. A la lueur de la lune blafarde, nous apercevons 3 silhouettes blanches. Ces formes ressemblent à des femmes, cheveux au vent. De plus près, je vois qu’elles pleurent. Mais il s’agit de femmes… vaporeuses… comme des… fantômes !

Face à ses visions inattendues, nous sommes parties en courant vers la ville.
Devant nos airs affolés, une vieille femme s’approche, le regard rassurant, la voix douce et calme et nous dit « c’était les filles de Maître Jolivet »
D’un ton protecteur, pour nous apaiser, elle entreprend de nous conter leur histoire.

Autrefois, un brave marchand d’Etretat, Maître Jolivet, avait 3 ravissantes filles, Eléonor, Jacinthe et Catherinette, toutes 3 fiancées à 3 jeunes soldats partis à la guerre. Le triple mariage était prévu au retour de campagne des messieurs.
Le Baron Fréfossé, riche seigneur du Pays de Caux, un homme violent, avait remarqué les 3 sœurs et les voulait à son service. Les 3 demoiselles ayant refusé l’offre du châtelain, ce dernier entra dans une rage folle et s’était juré de les amener à son manoir, en employant la force s’il le faut. 

Par un soir d’été, alors qu’elles s’étaient écartées du village pendant qu’elles se promenaient sur la crête, le Baron tant redouté surgit devant elles sur son cheval.

Poussant un cri d’épouvante, les demoiselles prirent la fuite, s’engagèrent sur un sentier abrupte qui dévale vers un ravin et finit dans la mer, prenant le risque de disparaître dans les flots. Le Baron les suivi sans pouvoir les rejoindre.
Derrière une roche, les 3 sœurs avaient découvert une crevasse dans laquelle elles avaient décidé de se cacher. Le lieu était très étroit. Elles entendaient le châtelain passer à de nombreuses reprises devant l’entrée de la grotte sans pour autant les trouver. Après plusieurs passages et de nombreux jurons, le baron abandonna ses recherches.
Toutefois, les sœurs n’étaient pas sauvées car, pendant la nuit, leur cachette de calcaire s’était refermée. Un éboulement avait eu lieu. 

La légende veut qu’au troisième jour de leur disparition, une vieille femme vit s’élever 3 colombes blanches de la falaise. Les âmes des sœurs se seraient envolées.

Il fallut de longs mois avant que des chasseurs ne découvrent une ouverture dans la roche. En explorant l’intérieur de la caverne qu’ils avaient mis à jour, ils découvrirent les restes des 3 jeunes filles, mortes de faim.
Le Baron de Fréfossé eut tout le reste de sa vie le remord d’avoir causé la mort des 3 ravissantes demoiselles. Il fut poursuivi par leurs fantômes jusqu’à sa mort.

Tag(s) : #Histoire courte, #Légende, #Normandie, #Etretat
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :